Painting of the day : "NERVOUS BREAKDOWN CHEZ LES BANKSTERS..."


Tout ce qui se mesure peut être maîtrisé. Dans l’empire de l’accélération, de la plus petite machine à tous les êtres vivants, tout se mesure, tout se maîtrise, tout se contrôle donc… Excepté bien sûr, les Lucky Numbers. Les seuls êtres humains à pouvoir vivre la fast Life sans avoir été reprogrammés. C’est la Bankster corporation qui est chargée de la mesure de chaque membre de l’empire.

Mesurer, classifier, surveiller est une tâche aisée pour ceux qui parlent couramment le langage des chiffres et les BANKSTERS sont intraitables envers quiconque dérogerait aux règles de la Fastlife…

Après avoir déjoué les plans d’un réseau rebel, ils ont réussi à s’emparer d’un Question Mark, l’arme magique du réseau « LA COMITIVE SOCIET CLUB».

Ce n’est pas une arme classique, elle ne possède pas de mécanique, ce n’est pas non plus un objet ou un accessoire. On dit qu’elle est composé de ce que de ce dont les rêves sont faits. Damned ! C’est à ne rien y comprendre ! En tout cas elle donne vie à des images recomposées à partir de pixels et expose la police robotisée au pouvoir émotionnel de la couleur. Comme la couleur est une vibration elle déstabilise les créatures robotisées qui peuvent alors être détruites.

Les émotions, le rêve, mais aussi le talent, l’imagination sont des qualités qui ne pourront jamais être mesurées, là est le talon d’Achille d’un empire soumis à la haute technologie.

Dans le marché de l’Art aussi on mesure la côte des artistes, on classifie, on fait des statistiques… On ne parle plus de défi à relever, de talent ou de prouesse technique on parle chiffres, afin de séduire les « investisseurs ». Le Grand mot est lâché, celui qui invite à tous les fantasmes et qui cache tous les tours de magie du marché de l’ Art.

Rappelons qu’au siècle dernier, dans les années 20, on bradé en salle des ventes des œuvres cubistes de Picasso pour quelques Francs. Cela ne l’a pas empêché de devenir Picasso… Rappelons aussi que du temps de Van Gogh, des galeries parisiennes ont conseillé aux bourgeois fortunés d’acheter les artistes à qui on décernait des prix et donc côtés au salon annuel. Qui se souvient d’eux ?…Pendant ce temps des rebels au système créaient chef-d’œuvre sur chef-d’œuvre, tout le monde se rappelle qu’ils étaient les impressionnistes…

Everything that can be measured can be mastered. In the empire of acceleration, from the smallest machine to all living things, everything is measured, everything is mastered, everything is therefore controlled ... Except of course, the Lucky Numbers. The only human beings who can live Fast Life without having been reprogrammed. The Bankster Corporation is responsible for measuring each member of the empire.

Measuring, classifying, monitoring is an easy task for those who are fluent in the language of numbers and BANKSTERS are intractable towards anyone who deviates from the rules of Fastlife ...

After foiling the plans of a rebel network, they managed to seize a Question Mark, the magical weapon of the "LA COMITIVE SOCIET CLUB" network.

This is not a classic weapon, it has no mechanics, nor is it an item or an accessory. It is said to be made up of what dreams are made of. Damned! It’s not to be understood! In any case, it gives life to images recomposed from pixels and exposes the robotic police to the emotional power of color. As color is a vibration it destabilizes robotic creatures which can then be destroyed. Emotions, dreams, but also talent, imagination will be qualities that can never be measured. This is the Achilles heel of an empire subject to high technology.

14 views0 comments